Médaillé de bronze sur 200 m brasse aux JO de Pékin, Hugues Duboscq pourra de nouveau se mesurer à du lourd lors de l'Open EDF. A Paris, le nageur de Saint-Lô s'opposera au deuxième performeur de l'histoire sur 200 m brasse en la personne d'Henrique Barbosa. C'est l'heure de monter dans la hiérarchie de la natation mondiale. Triple championne de France, Coralie Balmy doit se construire une stature internationale. Un challenge qui commence par un duel contre Inge Dekker. Après avoir brillamment remporté les Championnats de France, Malia Metella affrontera l'une des reines de la natation mondiale en la personne de Lisbeth Trickett. Recordman du Monde du 50 m nage libre en petit bassin en 2008, Amaury Leveaux est devenu une référence mondiale sur cette distance. Mais en grand bassin, le seul homme de la planète à avoir franchi la barre des 21'' se nomme Frédérick Bousquet.

Tout est réuni pour vivre ensemble de grandes réjouissances : des athlètes de renom parmi lesquels de nombreux médaillés olympiques, des animations autour du bassin, un village festif dans un cadre unique La performance, la convivialité et le respect de l'environnement, tels sont les trois piliers de l'Open EDF. Merci à EDF pour son engagement auprès de la Fédération Française de Natation, au Lagardère Paris Racing pour son accueil, et aux partenaires institutionnels et privés pour leur soutien.

Vice-champion du monde 2005 du 100 m dos, l'Américain est un client sérieux pour les dossistes tricolores. A commencer par le nouveau dépositaire de la discipline en France : Benjamin Stasiulis. Après des JO de Pékin mitigés et une avalanche de pépins physiques en début de saison, le Parisien a rejoint Frédérick Vergnoux au Lagardère Paris Racing. « Depuis le mois de janvier 2009 je suis un nouveau bonhomme, assure Benjamin Stasiulis. Je suis ravi d'être revenu à Paris. Je suis proche de ma famille et le groupe d'entraînement avec Fred Vergnoux est excellent.